Cv Carte :Choisir un plug-in WordPress

Choisir un plug-in WordPress

Publié par cvcarte     13/10/2014    Vu 2103 fois   


Des fonctionnalités complémentaires peuuent être intégrées à tout moment, elles uiennent se fondre auec cohérence dans l'architecture du site. Voici la marche à suiure pour bien choisir uos plug-ins.

Chaque nouvelle installation de WordPress nécessite une recherche de plug-ins qui vont répondre à un besoin précis ou remplir une fonctionnalité donnée qui n'est pas présente par défaut. Grâce aux milliers de plug-ins disponibles, il est pratiquement possible de tout foire avec WordPress, sans même toucher au code.

Cependant, il faut toujours rester prudent avec les plug-ins que l'on installe, sous peine d'ovoir de mauvaises surprises. Pour faire vos choix, il vaut mieux adopter une méthode et l'appliquer systématiquement à chaque nouvelle installation d'un plug-in.

 

1 Choisir ses plug-ins sur le repository de WordPress

lorsque vous commencez la recherche d'un plug-in WordPress, assurez-vous d'en choisir un présent dans le "repository de WordPress". Chaque plug-in dispose d'une fiche descriptive contenant diverses informations que nous allons étudier à la suite du tutoriel. Ce répertoire est disponible à l'adresse suivante : http://wordpress. org/plugins/. Il liste l'ensemble des plug-ins validés par WordPress soumis par la communauté. À ce jour, plus de vingt-six mille plug-ins sont présents sur le repository et nous vous déconseillons d'en sélectionner un qui n'en fait pas partie.

 

2 Compatibilité avec la version de WordPress

C'est le critère de sélection le plus important, le plug-in que vous choisissez doit être compatible avec la version de WordPress que vous avez installée sur votre site. Si ce n'est pas le cas, l'installation du plug-in n'est pas recommandée. Cette information est disponible à deux endroits.

En haut à droite à côté de la mention "Compatible up To

 

En bas à droite en dessous de la mention "Compati bility*. Compatibility

 


 

En cas d'incompatibilité avec une version de WordPress, la mention «Broken» est offichée.

 

3 Date de dernière mise à jour 1/2

Cette date indique quand le plug-in a été mis à jour pour la dernière fois. Ele permet d'avoir un second avis sur la crédibilité d'un plug-in. En effet, un plug-in qui o été récemment mis à jour a de fortes chances de fonctionner ovec la dernière version de WordPress ou des API externes qu'il utilise. A l'inverse, un plug-in plus ancien présente plus de risques de ne pas être compatible avec la dernière version de WprdPress. Cela peut aussi signifier l'abandon du développement du plug-in par son auteur.

 

4 Plug-in discrédité

Attention cependant, il ne faut pas discréditer un plug-in qui n'a pas été mis à jour depuis plusieurs années. S'il respecte les standards de WordPress et que son code est compatible quelle que soit la version de WordPress, alors la date de dernière mise à jour ne doit pos être un critère de sélection.

5 Le support

Chaque plug-in dispose d'un forum de support accessible à partir du bouton "View support forum"'. Il permet d'être en contact avec l'auteur du plug-in afin de poser une question ou de faire un rapport sur un bug trouvé. Le nombre de topics résolus est disponible afin d'avoir une idée sur la qualité du support. Si le nombre de topics non résolus est trop important, ne prenez pas le risque d'instollcr un plug-in dont l'auteur n'assure pas le support.


 

6 Le nombre de téléchargements

Cet indice ne trompe quasiment jamais.
En effet, un plug-in avec un nombre de téléchargements élevé est souvent gage de confiance et de qualité. Cependant, il fout faire ottention lorsque vous hésitez entre deux plug-ins. Si les nombres de téléchargements sont quasiment identiques, préférez celui qui a le moins de pics de téléchargements. Cela signifie que le plug-in a moins de mises à jour que son concurrent, mais qu'il y a plus de sites l'ayant installé.


 

7 Le nombre de votes

Pour connoître l'avis de la communauté à propos d'un plug-in WordPress, il suffit de regarder les notes qui lui sont attribuées. Les notes vont de 1 à 5. Si un plugin possède une moyenne inférieure à 4 étoiles, vous êtes en droit de douter de sa qualité.

 

8 Le numéro de la version

Plus le numéro de la version du plug-in est élevé, plus son développement est avancé. Ceci permet de se faire une idée de la maturité du projet, de sa stabilité, et de son niveau de fonctionnalités et d'optimisation. Un plug in en développement porte les numéros 0.1 .x à 0.9.x. La première version stable et aboutie porte le numéro 1.0, les suivantes s'appellent 2.0, 3.0... Les versions de test sont appelées des bêtas et sont potentiellement instables.

 

9 Les avis des utilisateurs

Comme pour la note, les utilisateurs ont la possibilité de laisser un avis sur un plugin.
C'est une très bonne manière de voir s'il est apprécié par la communauté. A noter que cette fonctionnalité est disponible depuis quelques mois. C'est pour cette raison que l'on peut trouver d'excellents plugins avec peu d'avis.

 

10 Le nombre de plug-ins de l'auteur

Le nombre de plugins créé par un auteur peut être considéré comme un critère de sélection. En effet, un auteur qui crée plusieurs plug-ins est susceptible de proposer des mises à jour plus fréquentes et d'être plus disponible sur le forum de support. Attention, il faut tout de même prendre le temps de regarder les plug-ins créés par l'auteur avant de se fier au nombre total. S'il a dévebppé dix plugins avec moins de cent téléchargements chacun, vous êtes en droit de vous méfier.

11 Les captures d'écran

N'hésitez pas à faire un tour dons la section "Screenshots" de la fiche descriptive d'un plug-in. En général, on trouve des captures d'écran de l'interface de gestion qu'il propose. Bien sûr, ces images ne sont pas un critère de choix. Si le plug-in satisfait les besoins que vous attendez, qu'il répond aux contraintes citées précédemment et que les captures d'écran confortent votre choix, vous pouvez le télécharger en toute sérénité.



COMMENTENTAIRES

comments powered by Disqus