Cv Carte :Préparer un déjeuner d'affaires

Préparer un déjeuner d'affaires

Publié par cvcarte     15/12/2014    Vu 1772 fois   

Où? Il faut savoir choisir l’endroit. Évitez les restaurants bondés, même s’ils sont à la mode, et ceux qui sont déserts (on peut supposer que ce n’est pas sans raison). Sachez que l’usage veut que ce soit celui qui choisit le restaurant qui règle l’addition.

Comment? La politesse veut que vous teniez compte de la distance dans le choix du restaurant : on vous sera peutêtre plus reconnaissant d’une moins bonne table située dans le quartier de votre invité, que d’un lieu plus somptueux mais plus éloigné et où il est impossible de se garer.

La veille, confirmez le lieu du déjeuner et donnez éventuellement des instructions pour faciliter le déplacement : emplacement des parkings, chasseur, station de métro, itinéraire…

Avant de partir déjeuner, vérifiez que la réservation a bien été faite.

La ponctualité : arrivez à l’heure! Rester seul à table dix minutes est le maximum supportable. Vous êtes le premier, vous savez que vous êtes invité et le maître d’hôtel vous demande si vous voulez boire quelque chose : vous avez juste droit à une demi-bouteille d’eau, tout autre commande serait déplacée ! De même, ne prenez pas la banquette d’assaut, ou alors levez-vous quand votre invité arrive en faisant mine de la lui céder.

La discrétion : connaître le patron du restaurant vous emplit d’une fierté certainement légitime. Est-il utile pour autant de lui taper dans le dos pendant un quart d’heure et de ponctuer ces démonstrations d’éclats de rire complices (de qui se moque-t-on?). Évitez les clins d’oeil de ce même patron lorsque c’est avec une femme que vous déjeunez et n’arborez pas un regard complice. Si vous connaissez tout le monde, n’allez pas serrer la main à chacun en gagnant votre table; votre hôte, lui, ne connaît personne, il peut se montrer vexé ou agacé, à juste titre… Même si cela peut s’avérer susceptible de jouer en votre faveur, notamment s’il s’agit d’un lieu fréquenté par certains milieux professionnels qu’il est valorisant d’avoir pénétrés, sachez ne pas
vous en vanter!

La fermeté : éliminez les endroits où le service est d’une lenteur et d’une prétention qui gênent le déroulement de la conversation. Si vous êtes la puissance invitante et que le maître d’hôtel vous ignore superbement, interpellez-le; soyez rapide et ferme pour passer commande. Mais si vous êtes invité et exaspéré par la lenteur des prémices, ne prenez aucune initiative personnelle et inventez-vous un rendez-vous urgent pour faire réagir la puissance invitante.

 



COMMENTENTAIRES

comments powered by Disqus